STATION SNSM DE BARNEVILLE-CARTERET

Présentation

Présentation de la station SNSM de Barneville-Carteret

En face des îles anglo-normandes dans la partie nord du Cotentin, le port de la Côte des Isles de Barneville-Carteret est un port à fort marnage, baigné par une mer à puissants courants de marée.

 

Nos locaux

Nous disposons d'un hangar pour le tracteur, une remorque et un semi-rigide. Il est situé sur un terrain communal susceptible d'être vendu dans un avenir plus ou moins proche.

Nous sommes également dotés d'un "Portakabine Titan" de 45 m2 situé sur le même terrain. Les équipiers y disposent de douches et de toilettes. Il permet l'entreposage et le séchage des tenues utilisées par l'équipage du semi-rigide. Il accueille les bénévoles pour les réunions. Ce local est mis à la disposition de la station par la commune de Barneville-Carteret pour une durée de 6 mois renouvelable. Nous sommes donc dans une situation des plus précaires en ce qui concerne ces locaux.

presentation-snsm-barneville-carteret-photo-claude-ferry
Photo : Claude Ferry

 

Historique de la station

La station de sauvetage de Carteret date des années 1865 - 1866, elle est dans les toutes premières à avoir été fondée dans le département. La maison-abri, située en face l'hôtel de la Marine, date de la fin de l'année 1865. Elle abrite un canot en bois sur chariot portant le n°14 de la Société centrale de sauvetage des naufragés (SCSN) dès 1866.

Ce canot nommé Setier est armé à la voile et aux avirons. Il faut 10 canotiers armant chacun un aviron pour le propulser. Sa première opération de sauvetage, avec le patron Jules Alexandre Duval, remonte au 24 mars 1866. Jules Duval cédera sa place de patron à Emmanuel Cesne en 1901.

Le Setier est remplacé par le Bellot-Villemot en 1904, qui restera en fonction jusqu'en 1955.

histoire-snsm-barneville-carteret-1904-bénédiction-bello-villemot
Bénédiction du "Bello-Villemot" de Barneville-Carteret le 3 juillet 1904

La station SCSN de Carteret ferme ses portes en 1958. La maison-abri est rendue aux Ponts et Chaussées en 1960, elle deviendra le local du Club Nautique (école de voile) de Carteret jusqu'en 2014.

La station de sauvetage de Carteret renaît en 1967 sous l'égide des Hospitaliers sauveteurs bretons (HSB). Les HSB fusionnent cette même année avec la SCSN pour former une unique société de sauvetage : la SNSM.

Aujourd'hui la station de sauvetage SNSM de Barneville-Carteret dispose de deux moyens nautiques :

  • un canot semi-rigide Père Husson de 2011, 6 m de longueur, propulsé par un moteur hors-bord de 115 CV, armé par trois ou quatre équipiers
  • une vedette de 1ére classe Les Trois Grunes de 2002, 14 m de longueur, propulsée par deux moteurs de 450 CV, armée par un minimum de 6 équipiers

Pour mémoire, Setier devait être armé par au moins une douzaine d'hommes (10 matelots aux avirons, un patron, un sous-patron, etc.).